10 novembre 2014

Bird

Comme un oiseau tissant sa toile Comme un chaton mettant les voiles Je t’aime dans des absences chroniques & dans tes désirs oniriques   Les peluches dérisoires m’entourent Signe de l’enfance permanente Stabilo au parfum d’amour Réminiscences rosées me hantent   Parfum de jasmin, parfum de rose Abrutie sous les ecchymoses   Mon sonnet n’en est pas un. Licence poétique. 
Posté par Licence Poetique à 09:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]